ShareThis

Negresco à Nice : le tourisme azuréen rend hommage à Jeanne Augier

"Une grande Dame qui laisse à la ville de Nice, un emblème de l’art de vivre à la française", la créatrice d'un "concept unique de Palace musée", celle qui a permis à Nice de rester "une destination mondialement connue, dans la tradition ouverte il y a cent cinquante ans par les tsars de Russie et les rois d’Angleterre" : la Côte d'Azur a salué la mémoire de la propriétaire et Pdg du Negresco, décédée hier dans sa 96ème année.

Les drapeaux du célèbre hôtel Negresco ont été mis en berne sur la promenade des Anglais à Nice. Une période de deuil d'un mois sera respectée suite au décès intervenu hier de son emblématique Pdg, Jeanne Augier qui s'est éteinte dans sa 96ème année lundi 7 janvier 2019. Propriétaire de l'hôtel depuis 1957, Jeanne Augier, icône du tourisme azuréen, restera comme celle qui aura fait renaître le Negresco et lui aura assuré un formidable rayonnement en France et dans le monde.

Un palace inattendu, luxueux établissement à l'image de Jeanne Augier

Avec son époux Paul Augier, elle a réussi à faire du Negresco un palace inattendu, luxueux établissement à son image, reconnu mondialement et dernier grand hôtel indépendant en France. Collectionneuse passionnée, elle a rassemblé plus de 6.000 œuvres d’art et de mobilier retraçant 5 siècles d’histoire de France, rendant un majestueux hommage aux talents français.

Dans un communiqué, le Conseil d'administration de l'hôtel et l’administration provisoire désignée en 2013 rappellent également que Jeanne Augier aura été "infatigable défenseur des personnes handicapées, des personnes en détresse et de la cause animale", et qu'"'elle a œuvré avec générosité pour soulager leur souffrance". C’est dans ce même esprit qu'avec l’ensemble des collaborateurs ils "entendent perpétuer la créativité, le caractère libre et indépendant d’une grande Dame qui laisse à la ville de Nice, un emblème de l’art de vivre à la française".

David Lisnard : "elle a créé un concept unique de "Palace musée" à la française"

Plusieurs hommages ont été également rendus aujourd'hui à Jeanne Augier. Ainsi, David Lisnard, président du Comité Régional du Tourisme CÔTE d’AZUR FRANCE, a salué sa mémoire. "En véritable précurseur, bien avant la mode des boutiques hôtels, elle a créé un concept unique de "Palace musée" à la française. Elle a ainsi investi le palace niçois de sa double passion pour la tradition et l’art moderne, pour faire la synthèse de 200 ans de tourisme azuréen, véritable trait d’union entre notre passé napoléonien (berceau de la Route Napoléon) et la présence des plus grands artistes qui ont si souvent pris leurs quartiers sur la Côte d’Azur pour y créer", écrit le président du CRT.

Christian Estrosi : "l'image de la ville est aujourd'hui indissociable de ce palace"

Christian Estrosi, maire de Nice, a rappelé que "grâce à son engagement au service du tourisme de luxe, Nice est restée une destination mondialement connue, dans la tradition ouverte il y a cent cinquante ans par les tsars de Russie et les rois d’Angleterre. L’image de la ville est aujourd’hui indissociable de ce palace, de cette coupole rose, de ce style néo-baroque qui ont traversé le temps et règnent depuis plus d’un siècle sur la Promenade des Anglais. Tout au long du XXe siècle, le Negresco a représenté ce que nous pouvions offrir de meilleur au monde entier grâce au niveau d’excellence recherché par Jeanne Augier depuis les années 50, quand elle eut, avec son mari, Paul Augier, l’audace de prendre la tête de ce navire-amiral de notre patrimoine hôtelier".

Et de conclure sur le devenir du palace niçois iconique. '"Un nouveau chapitre s’ouvre pour le Negresco. Je souhaite plus que jamais qu’il demeure un établissement d’exception en devenant emblématique du luxe au XXIe siècle. Pour la mémoire de Jeanne Augier. Pour que les Niçois continuent d’être fiers, dans un siècle encore, de leur patrimoine historique unique au monde et de la qualité de leur tradition d’accueil."

Charles Ange Ginésy : "Jeanne Augier aura marqué l'histoire du département"

Président du département, Charles Ange Ginésy a lui aussi rappelé l'attachement de Jeanne Augier au Negresco. "Refusant toutes les offres d’achat, elle avait réussi à le préserver, l’embellir, le moderniser et à lui conserver un caractère familial. Grâce à sa détermination, il est l’un des derniers palaces au monde indépendant. Femme de culture, elle avait réuni une impressionnante collection d’œuvres d’art qui donne au Negresco une aura particulière et un attrait supplémentaire.

Figure emblématique de la Promenade des Anglais, Jeanne Augier avait lutté également pour des causes qui lui tenaient à cœur comme la défense des animaux.

Par sa personnalité charismatique, Jeanne Augier aura marqué l’histoire du département des Alpes-Maritimes par son audace et son implication dans les causes qu’elle défendait."


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011