ShareThis

Nice : F-Reg (Flow Regulation System) lève 400 k€

La société fondée par deux fonctionnaires de la ville d'Antibes, Thierry Courbon et Emmanuel Curinier (de gauche à droite sur la photo), vient de lever 400 k€ auprès de business angels azuréens. Des fonds qui permettront de passer de F-Reg, la simple régulation des eaux pluviales pour lutter contre les inondations, à F-Grid, les réseaux d'assainissements connectés et "intelligents".

Une bonne nouvelle pour F-Reg (Flow Regulation System) au CEEI de Nice, société spécialisée dans la régulation des eaux pluviales : elle vient de lever 400 k€. Le potentiel de développement de cette start-up accompagnée par l'incubateur PACA-Est a été reconnu par plusieurs investisseurs principalement issus de la structure "Angels Bay Invest" de la Côte d’Azur, ainsi que par la Banque Publique d’Investissement (BPI) et par le Réseau Entreprendre. Au total, ce sont ainsi près de 400 K€ qui viennent augmenter le capital ou les fonds propres de la société.

Ces fonds vont permettre de poursuivre le développement technique de ses produits afin de les adapter au mieux aux besoins de ses clients, qu’ils soient exploitants de réseaux, où aménageurs publics ou privés. Elle va lui permettre aussi d'aller plus loin en passant de F-Reg à F-Grid, les réseaux d'assainissements "intelligents".

Des collecteurs d'eau pluviale surdimensionnés plutôt que des bassins de rétention

F-Reg a été lancée sur une solution pour lutter contre les inondations. En se remémorant ce que la Côte d'Azur a subi le 3 octobre 2015, on sait qu'elles sont redoutables. Pour faire simple, la société fondée par deux fonctionnaires de la ville d'Antibes, Thierry Courbon et Emmanuel Curinier (de gauche à droite sur la photo) a cherché à remplacer le système actuel de bassins de rétention enterrés par des conduites d'assainissement de voirie surdimensionnées. Avec l'urbanisation, l'eau qui ne peut s'infiltrer là où des maisons, des parkings, des routes viennent d'être construits, s'accumule en cas de fortes pluies et vient ruisseler en torrents éphémères mais dévastateurs. Si l'on ne fait rien, plus on construit et plus le risque d'inondation dû à une imperméabilisation des sols grandit.

Il faut donc compenser. La loi fait ainsi obligation de créer des bassins de rétention d'eau. Leur fonction est de stocker momentanément une partie de l'eau de pluie, pour la relâcher ensuite doucement, évitant ainsi de gonfler le pic de crue, responsable des gros dégâts. En zone urbaine, où le terrain est rare et cher, les coûts grimpent vite car il faut creuser et enterrer les bassins. F-Reg amène ainsi une technologie basée sur des clapets, technologie qui permet aux collecteurs d'eaux pluviales de jouer un rôle supplémentaire en cas de fortes pluies : celui de stockage de l'eau en plus de l'évacuation.

Ainsi, l’imperméabilisation liée à une extension de trottoir sur la commune d’Antibes va être compensée par la mise en oeuvre d’un dispositif F-Reg. L’analyse a mis en évidence la difficulté de mettre en oeuvre le volume de stockage de 45 m3 que le règlement municipal imposait. F-Reg a permis de concevoir une solution simple et bien moins coûteuse qu’un bassin enterré pour compenser l’imperméabilisation générée par le projet.

Des clapets "connectés" pour un réseau d'assainissement "intelligent"

Mais F-Reg veut aller maintenant plus loin. S’appuyant sur les nouvelles capacités financières liées à sa levée de fonds, elle a initié le développement de la connectivité de ses clapets. Grâce à des capteurs autonomes connectés, via les réseaux modernes d’internet des objets, il sera ainsi possible de connaitre leur fonctionnement et surtout le débit qui les traverse. Cette deuxième fonction permettra ainsi de constituer à termes un réseau intelligent de clapets connectés dit "F-Grid" qui permettra de suivre le fonctionnement des réseaux d’assainissement de manière moderne, fiable et pratique. Un nouveau potentiel de développement.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011