ShareThis

Opération rénovation terminée : découvrez le nouveau Cap3000 !

Un remodelage complet. Du sol au plafond, tout a été changé à Cap3000 qui a inauguré ce matin la première phase de sa grande mue avec la rénovation des bâtiments presque cinquantenaires et la construction de l'îlot Nord et des parkings (4.200 places). Une opération à 200 M€ qui permet au centre commercial de se réinventer en attendant, à l'horizon 2018, l'achèvement de la seconde phase d'extension qui fera passer le nombre de boutiques de 145 à plus de 300.

Terminé pour la grande opération de rénovation! Du sol au plafond tout a été changé pour Cap3000 pour ce qui fut l'un des premiers centres commerciaux français (sa construction date de 1969). Un grand lifting à 200 M€, parkings en silos compris (le nombre de places est ainsi passé de 2.700 à plus de 4.000)! C'est aussi une première étape importante aussi qui a été inaugurée ce matin par les dirigeants d'Altarea Commerce et les élus de la Métropole avec Christian Estrosi, son président et Joseph Segura, le maire de Saint-Laurent du Var. L'occasion de découvrir le nouveau visage du centre commercial après de très lourds travaux qui avaient débuté en février 2015 et qui se sont terminés…hier, jeudi 22 septembre 2016.

Deux lignes de téléphérique envisagées sur l'aéroport et le centre multimodal

L'opération de renouveau de Cap 3000 n'en est pas pour autant terminée. Il reste encore à réaliser toute la partie extension, des travaux à 225 M€ encore, qui démarrent maintenant pour une fin de chantier à l'horizon 2018 avec de nouvelles surfaces commerciales (de 83.000 m2 à 135.000 pour un nombre de boutiques qui passera de 145 à un peu plus de 300), toute une zone de restauration face à la mer, des parkings souterrains supplémentaires côté sud et quelques aménagements magiques comme deux lignes de téléphériques pour aller sur l'aéroport Nice Côte d'Azur et sur la gare multimodale avec arrêt sur la gare de St-Laurent. Un budget supplémentaire d'une quarantaine de millions d'euros pour un projet qui, pour le président du directoire d'Altarea commerce, Gilles Boissonnet, est une "hypothèse de travail en bonne voie".

Concernant les accès, une piste d'hélicoptères est prévue, pour une arrivée par les airs et un ponton sera créé pour une arrivée par la mer (la clientèle des yachts). Pour la route, les travaux de voirie son en cours et devraient être finis fin 2018, ainsi que l'a précisé Christan Estrosi. Là aussi l'ardoise sera lourde : coût 17,4 M€ dont 4,35 M€ à la charge de la Métropole, le solde pris en charge par Altarea Cogedim.

A l'intérieur, tout a changé

Mais déjà, la rénovation donne le ton. Ceux qui ne sont pas venus depuis le début des travaux ne reconnaîtront plus grand-chose. Le sol, à l'image du fleuve Var tout proche et de la mer, est recouvert en parquet de bois Wengé (les vagues) et d'un matériau rappelant le gravier. Toutes les allées de l'étage supérieur ont été rehaussées passant de 6 à 12 mètres avec la mise en place de verrières, ce qui donne un sentiment d'espace et de lumière. Du même coup, les vitrines des boutiques ont doublé en hauteur. Les faux plafonds, l'éclairage (les LED ont remplacé les vieux néons), la climatisation, les escalators, les ascenseurs, les ilots centraux, le mobilier "urbain", etc. : tout, tout a été changé.

Des travaux qui évidemment, n'ont pas été faciles à réaliser. Car Cap3000 n'a pas fermé un seul jour. Une prouesse. Au plus fort du chantier, plus de 500 ouvriers ont travaillé de nuit. Cela commençait à 22 heures et durait jusqu'à 5 heures du matin pour avoir ensuite le temps de tout protéger et de nettoyer avant l'ouverture au public.

Un accent mis sur le digital

Dans sa grande mue, Cap3000 a joué également les nouvelles technologies et le confort d'aujourd'hui. Pour l'exemple, tous les canapés dans les allées sont équipés de prises, de ports USB, et surfaces de recharges par induction pour les smartphones tandis que le Wifi est gratuit. Mais le clou, c'est évidemment dans la grande place centrale la "Digitale wave", un écran immersif de 100 m2 avec une hauteur de 5 mètres, composé de 2,5 millions de pixels accompagné de 4 grands piliers équipés de résilles LED pour en relayer les contenus. Conçu par Jouin Manku, ce dispositif qui a nécessité 2 ans de R&D permet des animations collectives en réalité augmentée et donne la possibilité d'interagir avec lui via des vidéos postées. Lors de l'inauguration une démonstration a d'ailleurs été donnée avec un prestidigitateur. Impressionnant.

Cap3000, à l'approche de ses 50 ans, s'est aussi résolument réinventé. Il attend maintenant la fin de sa phase d'extension pour revenir au premier plan des centres commerciaux européens et relever le défi que lui a lancé le nouveau centre commercial à ciel ouvert de Cagnes-sur-mer. A nous deux Polygone!

Les grandes allées de l'étage supérieur ont été réhaussées, tandis que des verrières laissent passer la lumière du jour. (Photo Gérard Taride)

Wifi, bornes, directory plans Interactifs : Cap3000 joue digital. (Photo Gérard Taride)

Les nouveaux parkings en silo (Photo Gérard Taride).


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011