ShareThis

Rallye Monte-Carlo : une centaine d'équipages au départ ce jeudi

Si la 87ème édition de ce rallye mythique a débuté mardi et mercredi avec deux journées consacrées aux reconnaissances, c'est demain soir, jeudi à 18h50 que le départ officiel sera donné de Gap dans les Hautes-Alpes pour quatre journées intenses et une météo qui promet des montées d'adrénaline. La dernière journée, celle de dimanche, se jouera dans l'arrière-pays azuréen.

C'est parti pour la centaine d'équipages qui participe à la 87e édition du Rallye Monte-Carlo du 22 au 27 janvier sur un tracé renouvelé pour près de la moitié par rapport à l'an dernier. Les deux premières journées, celles de mardi et mercredi étaient consacrées aux reconnaissances. Le départ officiel de l'épreuve sera donné demain, jeudi à 18 h50 pile, de Gap dans les Hautes-Alpes. Le véritable coup d'envoi d'un rallye automobile mythique qui ouvre également la saison des Championnat du monde des rallyes 2019 et qui, suivant l'évolution de la météo, pourrait se jouer dans des conditions météo propices à des montées d'adrénaline.

Au programme de cette première étape nocturne, deux épreuves spéciales inédites d’un total de 41,35 kilomètres. Disputées dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes, les spéciales de "La Bréole / Selonnet" et "Avançon / Notre-Dame-du-Laus" seront d’entrée un véritable révélateur pour les protagonistes du championnat. Vendredi 25 janvier, le 2e jour de course, sera disputé sur deux départements (Drôme et Alpes-de-Haute-Provence), avec 125,12 kilomètres chronométrés. Cette journée est, de loin, la plus éprouvante du rallye, avec une boucle de trois épreuves spéciales éloignées géographiquement à parcourir à deux reprises.

Le samedi 26 janvier se tiendra encore loin de la Côte d'Azur et de Monaco avec une boucle disputée à deux reprises dans les départements de l’Isère et des Hautes-Alpes, composée de trois épreuves où les choix de pneumatiques seront encore une fois prédominants par rapport à la météo de l’instant.  Puis, après une ultime halte au parc d’assistance de Gap-Fontreyne en fin d’après-midi, les concurrents encore en course amorceront leur retour vers la Principauté de Monaco qu’ils rejoindront en début de soirée.

En conclusion de l’épreuve, dimanche 27 janvier, jour de la Sainte Dévote, Sainte Patronne de Monaco, quatre chronos totalisant 63,98 kilomètres seront à disputer, sans assistance, dans l’arrière-pays des Alpes-Maritimes. Une étape finale identique en tout point à celle de l’édition 2018 que les concurrents affronteront à deux reprises entre les secteurs chronométrés de "La Bollène-Vésubie / Peïra-Cava" (ES 13/15 – 18,41 km – 08h20 / 10h55) et de "La Cabanette / Col de Braus" (ES 14/16 – 13,58 km – 09h08 / 12h18), qui fera office de Power Stage lors du second passage. Une dernière journée que beaucoup d'Azuréens ne manqueront pas de suivre.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011