ShareThis

Région : l'agence de développement régionale ARII devient Rising SUD

On change de nom. Baptisée initialement ARII pour Agence régionale d’innovation et de l’internationalisation, l'agence régionale de développement lancée en 2014 avait un nom qui passait mal à l'international, là où elle devait porter. D'où le choix d'un nouveau nom et d'une nouvelle identité. Plus évocateur, le nom de "Rising Sud", a été dévoilé à Euroméditerranée Marseille en début de semaine par Jean-François Royer, directeur de l'agence, et le député Bernard Deflesselles qui en est le président.

Rising Sud dispose d'un budget de 4,7 millions d’euros avec une équipe de 42 personnes, alignant des compétences multiples (ingénierie financière, conseil RH, ingénierie de projets, marketing, communication, intelligence économique), et des profils bilingues spécialistes de l’international. Le tout pour accélérer les entreprises, les porter vers l'international et faire grandir le territoire. Dans ce cadre, elle fédère un écosystème d’acteurs dédié à l'accompagnement des projets d’entreprises : métropoles et intercommunalités, agences de développement économique, pôles de compétitivité, French Tech, French Fab Sud, réseau consulaire, laboratoires de recherche et de formation, incubateurs et pépinières…

L'agence se charge aussi, dans une stratégie de spécialisation, du déploiement des OIR (Opérations d'Intérêt Régional). Il y en a huit avec l'ambition de mobiliser 1 milliard d'euros d'investissements (Economie de la mer, Silver Economie, Thérapies Innovantes, Industries du futur, Energies de demain, Naturalité, Smart Tech, Tourisme et Industries créatives).

La présentation institutionnelle de Rising Sud


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011