ShareThis

SAME 2011 : à fond sur la mobilité numérique

La 14ème édition de SAME, le Sophia Antipolis MicroElectronics Forum, se tiendra les 12 et 13 octobre au CICA de Sophia sur le thème de la "Mobilité Numérique : Partout, à Tout Instant, sur Tout Support, pour Tout Contenu". Deux journées qui illustrent le nouveau positionnement de l'écosystème azuréen sur la 4G, les logiciels embarqués, les applications et les plateformes (OMAP, Snowball).

SAME 2011, qui aura lieu les mercredi et jeudi 12 et 13 octobre au CICA de Sophia Antipolis, s'ouvre sur un meilleur paysage que l'an dernier. Le grand rendez-vous de la microélectronique azuréenne (1.000 participants attendus sur les deux jours) donne chaque fois l'occasion de prendre le pouls du secteur. Un secteur qui sortait à peine d'un plus bas de cycle en 2009 et qui, sans pour autant faire du triomphalisme, retrouve des couleurs.

Le nouveau positionnement de la microélectronique azuréenne

 "La micro va mieux en règle générale, malgré la crise financière", confirme Jacques Olivier Piednoir, président de l'association SAME. Responsable du site sophipolitain de Cadence, l'une des grandes sociétés mondiales du design de puces, il est bien placé pour le constater. "Nos clients ont plus d'argent, investissent et accélèrent la mise en œuvre des technologies. Ainsi, le 20 nanomètres pour les puces est venu plus tôt que nous ne l'attendions."

Une forme retrouvée grâce sans doute au nouveau positionnement de l'écosystème azuréen de la microélectronique. "La microélectronique azuréenne a démarré sur le hardware, le silicium", se rappelle Pierre Bricaud, directeur du site de Synopsys. "Mais nous nous en éloignons de plus en plus. Désormais, c'est Crolles et Le Rousset qui tiennent cette place. Sophia quant à lui, a pris le chemin du  logiciel, des applications, des grandes plateformes comme OMAP de Texas Instruments et Snowball de ST-Ericsson, ou encore des systèmes embarqués, de l'audio, de la vidéo".

Une évolution qui s'est renforcée à travers quelques arrivées et acquisitions significatives : Intel qui s'est installé à Sophia après avoir racheté la division Wireless d'Infineon, Alcatel-Lucent avec le rachat d'Open Plug, Nvidia à travers le rachat d'Icera ou Zoran racheté lui par CSR. Une évolution vers les composantes de la mobilité numérique et dont SAME 2011 donne bien le reflet.

Du "Panel PACA" à Acroban, les temps forts de SAME 2011

Fidèle à sa formule d'origine, le Sophia Antipolis MicroElectronics Forum permettra cette fois encore de découvrir des produits de pointe et des technologies avancées du monde entier à travers les conférences techniques, sessions d'aide individuelle et panels avec des experts qui sont à l'avant-garde de l'innovation scientifique et technique. Dans ce domaine quelques keynotes sont à ne pas manquer comme ceux à l'ouverture mercredi d'Etienne Delhaye, vice-président de ST-Ericsson suivi de celui de Pierre Garnier, vice-président de Texas Instruments et responsable de la "Baseband Business Unit".

Parmi les autres temps-forts, à noter deux grands "panels" : l'Executive Panel", mercredi matin sur le thème "Digital mobility : "any content? et le lendemain matin, le "Panel PACA" sur les "PME, comme moteur de l'innovation et de l'emploi en PACA". On retrouvera également les opérations "coup de pouce" aux start-ups avec un panel qui leur est dédié et mercredi soir, une remise de prix pour les plus belles start-ups lors du dîner de gala de SAME. Sans oublier la rencontre entre le monde de l'industrie et le monde académique autour du centre de recherche grenoblois, le Leti et l'université de Berkeley.

Depuis quelques années, un effort est réalisé également pour une ouverture vers un public plus large que les seuls ingénieurs et techniciens de la microélectronique. SAME avait fait notamment une présentation de l'avion solaire, "Solar Impulse". Cette année, la vedette sera tenue par Acroban, un robot humanoïde qui peut interagir avec les humains. Réactif, très agile, il répond même à des actions imprévues assure-t-on. Ce qui pourra être testé lors d'une rencontre avec des écoliers, invités jeudi après-midi à jouer avec Acroban.

Contact

SAME donne aussi l'occasion aux multinationales comme aux start-ups de présenter leur savoir-faire dans l'une des vitrines technologiques les plus effectives de ce secteur.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011