ShareThis

Science pour tous à Biot : la musique à l'heure des nouvelles technologies

Theremin, ondes martenots, continuum, eigenharp, soundplane, karlax, seaboard, sylphyo, linnstrument, boppad : l'incroyable panoplie des nouveaux instruments électroniques. Mais peuvent-ils être aussi expressifs que les instruments acoustiques traditionnels? Le point avec un spécialiste, Gaël Navard au prochain rendez-vous de Science pour tous à Biot.

Elles sont toujours passionnantes les conférences de Science pour Tous à Biot, tant par leur thème que par la qualité des intervenants. Le prochain rendez-vous est donné le 26 septembre à 19 heures à Biot. Il porte sur "Les nouveaux instruments électroniques de musique" par Gaël Navard, un Biotois. Avec une question à la clé : ces nouveaux instruments peuvent-ils être aussi expressifs que les instruments acoustiques traditionnels ? Lorsque l'on pense aux instruments électroniques, on imagine en effet surtout des machines complexes avec plein de potentiomètres et de boutons lumineux. Et souvent, la relation entre le jeu du musicien et le résultat musical est peu évidente.

Ainsi, combien de DJ semblent se contenter d'appuyer sur un bouton puis de hocher la tête en rythme ? Avons-nous perdu les virtuosités et les subtilités instrumentales proposées par les musiciens depuis des siècles ? Serait-ce lié aux instruments eux-mêmes ? Ont-ils sous leur forme électronique abandonné leurs capacités de jeu musical expressif ? Gaël Navard fera le point sur les dernières recherches dans le domaine des lutheries électroniques expressives en présentant cet ensemble d'instruments étonnants : theremin, ondes martenots, continuum, eigenharp, soundplane, karlax, seaboard, sylphyo, linnstrument, boppad… Un éventail incroyable.

Un mot sur le conférencier. Gaël Navard est professeur de musique électroacoustique au Conservatoire de Nice et chargé de cours en informatique musicale à l'Université de Nice Sophia Antipolis. Musicien et compositeur, il est spécialisé dans les musiques contemporaines et les nouvelles technologies appliquées à la musique. Il coordonne un projet de recherche scientifique, artistique et pédagogique sur les nouvelles lutheries numériques dans le cadre d'Université Côte d'Azur.

A noter également que Science pour tous essaime dans les Alpes-Maritimes : ainsi Pierre Bernhard donnera sa conférence sur "La théorie des jeux ou pourquoi les crises économiques", le mardi 24 septembre, 19 h à Saint-Vallier de Thiey; Denis Allemand, sur le thème "Biodiversité Marine et Santé humaine" parlera à Sospel, jeudi 3 octobre ou encore Frédéric Checler interviendra mardi 8 octobre  à 18h30 au Pôle Culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet sur "La maladie d’Alzheimer : causes, prévention et traitements". Science pour tous devient un label, une référence…

  • Toutes les conférences de Science pour Tous 06 sur le site www.spt06.fr

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011