ShareThis

SKEMA : 3ème dans le classement mondial des Masters en management

La grande école de commerce de Sophia Antipolis fait une entrée fracassante dans le classement mondial 2019 des masters en management de The Economist avec son programme "MSc in International Business".

Une entrée que l'on pourrait qualifier de fracassante pour SKEMA Business School. La grande école de commerce dont l'un des campus historiques est à Sophia Antipolis (ex Ceram), entre pour la première fois dans le classement mondial 2019 des masters en management de The Economist avec son programme "MSc in International Business". Et elle y entre par le haut, à la troisième place mondiale sur quarante programmes sélectionnés. (Photo : DC Le futur campus de SKEMA au Cap en Afrique du Sud au sein de l'université de Stellebosch qui accueillera dès l'année académique 2019-2020 le programme "MSc in International Business).

Si elle est devancée par HEC Paris (1er) et l'Université de St Gallen en Suisse, elle se classe devant bien d'autres écoles de commerce d'excellence française comme ESCP Europe (4ème), européennes comme la 5ème WU Vienna ou américaines comme l'Université de Virginie (6ème).

SKEMA se place en pole position sur de nombreux critères :

  • 1ère sur le critère "open career opportunities" (opportunités de carrières)
  • 1ère sur le critère "ratio of faculty to students" (ratio professeurs/étudiants)
  • 1ère sur la catégorie "languages on offer" (nombre de langues proposées)
  • 1ère sur le critère "range of access to overseas study programmes" (programmes d'études à l'étranger)
  • 2ème sur le critère "faculty quality" (qualité de la faculté)
  • 2ème sur le critère "geographical diversity" (diversité géographique)

En plus de critères liés à l'excellence académique du programme, le classement de The Economist s'appuie sur la satisfaction des étudiants et des diplômés. Directrice générale de SKEMA, Alice Guilhon, s'est évidemment réjouit du résultat et d'une entrée dans ce classement à la 3e place du podium mondial. "L'excellence de notre programme décliné sur nos campus internationaux, la richesse et la diversité de parcours de nos étudiants et diplômés ont largement contribué à ce résultat", explique-t-elle.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011