ShareThis

SKEMA frappe un grand coup avec son Global Lab in AI à Montréal

La grande école de commerce, dont l'un des sites historiques est à Sophia Antipolis, a annoncé le lancement à Montreal, au Québec, de son nouveau laboratoire en Intelligence artificielle, le Global Lab in AI. Elle y développera des méthodes de pointe entre la science des données et l’intelligence artificielle, et travaillera sur la finance, les affaires internationales, ou encore la stratégie d’entreprise. L'objectif : former une nouvelle génération de managers aux méthodes et outils d’IA.

SKEMA, la grande école de commerce dont l'un des sites historiques est à Sophia Antipolis se lance résolument dans l'IA et dans la science des données. La Business School a annoncé hier au cours d’une conférence de presse avoir choisi Montréal, au Québec, pour y implanter son nouveau laboratoire en IA, le Global Lab in AI (Artificial Intelligence qu'elle qualifie avant tout d'Intelligence Augmentée). Sa vision ? L'école est sûre que l’IA induit une transformation importante de la société et des entreprises avec des technologies nouvelles. Dans sa mission de former et éduquer sur un nouveau modèle mondial les leaders et managers de demain, elle veut aussi absolument préparer les étudiants à ces mutations et opportunités.

Un virage stratégique en science des données et IA

La croissance de l'intelligence artificielle créerait 58 millions de nouveaux emplois au cours des prochaines années d’après le World Economic Forum (WEF). Au vu des évolutions technologiques que nous vivons, SKEMA a entrepris un virage stratégique en science des données et IA pour mieux répondre aux besoins de développement des entreprises et former ses étudiants à de nouvelles compétences et métiers. Elle déploiera la recherche ainsi que la plateforme IA développée à Montréal sur ses autres campus africain, américain, brésilien, chinois et français : ce sera ainsi le premier laboratoire à développer des pratiques et des outils de l’IA dans le monde entier.

Grâce au Global Lab in AI, l’école de commerce fournit à ses étudiants une boîte à outils, de nouveaux savoirs et compétences qui leur permettront de diriger les entreprises du XXIème siècle et d’exercer de nouveaux métiers. Les nouvelles formations et parcours permettront aux étudiants de comprendre et développer des projets de gestion fortement impliqués dans l’IA, trouver de nouvelles solutions d’affaires pour les entreprises, ainsi que de nouvelles sources de performances plus durables.

Former une nouvelle génération de managers

Professeur en science des données appliquée aux entreprises, et créateur d’une plateforme de visualisation de données internationales à Montréal (Mondo International), Thierry Warin a rejoint SKEMA en début d’année pour créer et diriger le laboratoire. "Le Laboratoire contribuera à créer une nouvelle génération de managers prêts à diriger des entreprises d’aujourd’hui et de demain grâce à des outils et une pensée analytique à la hauteur des enjeux de notre société", explique-t-il.

L’approche méthodologique du laboratoire est multidisciplinaire par essence. L’objectif est de croiser les nouvelles méthodologies des sciences des données avec les champs disciplinaires des sciences de gestion afin de répondre aux enjeux de nos sociétés. "Ce sera un laboratoire unique sur plusieurs niveaux : sa nature internationale dès sa création, ses méthodes de pointes entre la science des données et l’intelligence artificielle, et ses champs d’études qui incluent notamment la finance, les affaires internationales, ou encore la stratégie d’entreprise. Avec ce laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée, nous nous donnons une longueur d’avance sur ce qui vient après la recherche fondamentale en intelligence artificielle", assure Thierry Warin.

Un centre de recherche de pointe basé sur la plateforme Studio SKEMA Quantum

Mobilisant un budget initial de plus de 3 millions d’euros, le laboratoire jouera un rôle d'accélérateur dans la recherche et la transformation numérique des enseignements à travers l'utilisation d'une plateforme à la pointe de la technologie, nommée SKEMA Quantum Studio. Grâce à cette plateforme unique, les étudiants et les professeurs auront accès à une suite d’outils d’analyse parmi les plus puissants au sein des institutions d’enseignement supérieur.

En utilisant la science des données et l’intelligence artificielle au sein de la plateforme, de nouvelles théories, méthodes et de nouveaux concepts seront développés pour étudier la mondialisation, l'innovation et la transformation numérique.

SKEMA se construit un solide réseau autour de l’IA

Montréal se classe aujourd’hui au deuxième rang mondial dans la recherche en intelligence artificielle. C’est pourquoi l'école a choisi Montréal pour lancer son nouveau laboratoire en intelligence augmentée. "En étant présent à Montréal, SKEMA affirme son positionnement sur l’économie de la connaissance pour devenir l’un des tout premiers laboratoires mondiaux à créer et appliquer les méthodes et outils d’IA au bénéfice des entreprises et des étudiants partout dans le monde", déclare Alice Guilhon, Directrice Générale.

SKEMA fera partie intégrante de l’écosystème florissant du Québec en se construisant un réseau autour de l’IA. Dans cet objectif, elle a conclu un partenariat avec l’Institut de Valorisation des données (IVADO) afin de renforcer le réseau des deux organisations au niveau international et d’agrandir le nombre d’étudiants formés en science des données et en intelligence augmentée.

Soulignant l’importance d’une approche éthique, l'école a signé également hier la Déclaration de Montréal sur le développement responsable de l’intelligence artificielle et une entente de partenariat de recherche avec l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique. Enfin, une collaboration avec Bleu Blanc Tech a été entamée pour aider les entreprises locales à accéder à des personnes qualifiées, notamment dans le cadre de stages. Une entrée retentissante dans l'IA qui ne devrait pas manquer d'intéresser son établissement de Sophia Antipolis, l'Université Côte d'Azur dont elle est l'un des membres et la technopole toute entière qui s'est également lancée résolument dans l'IA.

La vision de SKEMA sur l'IA : avant tout une "Intelligence Augmentée"

Dans une société déjà fortement marquée par le numérique, de nombreux métiers vont se transformer avec les technologies de l’IA. Les entreprises doivent donc se préparer à intégrer ces technologies dans différents types de fonctions – que ce soit pour les postes de direction, en marketing, en finance, ou encore en ressources humaines. Les entreprises devront également faire évoluer leur organisation pour travailler différemment et s’adapter à ces nouvelles technologies.

L’école de gestion SKEMA a fait évoluer son plan stratégique pour s’adapter aux évolutions et pour intégrer la science des données à ses cursus de formation. La science des données est une combinaison entre les statistiques, les algorithmes et les données. L’intelligence artificielle est une technique au service de la science des données. Dans ce contexte, en parlant d’intelligence augmentée, SKEMA souligne l'importance d'utiliser les sciences des données et l’intelligence artificielle comme des nouveaux outils au service des gestionnaires du 21ème siècle.

Pour l’école, il est impératif d’allier les deux dimensions, et de permettre autant à des ingénieurs d’acquérir des connaissances en commerce et en gestion qu’à des gestionnaires de développer leurs compétences technologiques.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011