ShareThis

Soldes d'hiver 2018 : un cru décevant pour la Côte d'Azur

Les six semaines de soldes d'hiver 2018 qui se sont terminées mercredi dernier ont confirmé la tendance des années précédentes : fréquentation en baisse, panier moyen qui diminue. Pour la CCI Nice Côte d'Azur qui a mené l'enquête, le constat se résume en deux mots : "cru décevant".

Ventes privées, promotions, discount permanent, grandes opérations commerciales comme le "black Friday" et autres ont singulièrement banalisé les soldes depuis quelques années. On le savait. L'enquête menée par la CCI Nice Côte d'Azur sur les soldes d'hiver 2018 vient le confirmer. Cette édition qui s'est achevée mercredi dernier est résumée en deux mots : un "cru décevant". L'an dernier, cette même étude s'était conclue par le constat d'une nette déception. Cette année, 57% des commerçants interrogés se sont déclarés insatisfaits. Seuls les bassins grassois et mentonnais affichent une fréquentation et une évolution du chiffre d’affaires positives, contribuant ainsi à un taux de satisfaction de 71% pour le bassin de Grasse et 53% pour Menton.

L'étude, réalisée auprès d’un panel de 374 commerçants représentant tous les bassins économiques, secteurs d’activité et types de commerces met en lumière quelques tendances. Ainsi, les boutiques des zones commerciales ont mieux tiré leur épingle du jeu (satisfaction équivalente à l'an dernier pour la majorité des dirigeants) que les commerces de centre-ville, dont le "panier moyen" est plus que deux fois moindre (il est estimé à 127€ en centre-ville contre 289 € pour les zones commerciales).

Autre tendance qui touche les secteurs d'activité : l'équipement de la personne (l'habillement) est en berne avec une baisse de la fréquentation ressentie pour 62% des commerçants. Pour le secteur des Loisirs, la fréquentation n’est pas en cause, mais surtout la durée et les dates des soldes qui contribuent à une insatisfaction à hauteur de 54%. La branche de l’hygiène et beauté, à l’inverse, confirme sa bonne dynamique avec 60% de sondés satisfaits et une fréquentation qui est équivalente, et même en augmentation pour 77% des dirigeants (c'était le contraire l'an dernier). Le secteur de la vente à distance, qui accuse pourtant un panier moyen en baisse (38 € contre 55€ l’année dernière), est satisfait de cette campagne de soldes d’hiver avec un niveau d’activité qui se maintient.

A noter qu'en 2019, la période de soldes va être raccourcie avec la promulgation de la loi fixant la réduction de la durée légale de 6 à 4 semaines.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011