ShareThis

Sophia : Bioceanor, champion de "l'économie bleue"... à Tahiti

Avec Aquareal, une station météo sous-marine connectée et dopée à l'Iot, Big Data et Machine Learning, la start-up sophipolitaine a remporté le premier Tech4Islands Awards dans la catégorie "Economie bleue", concours lancé à l'occasion du Digital Festival Tahiti. Une belle reconnaissance, très loin de la technopole.

Et le grand vainqueur des Tech4Islands Awards à Tahiti est une start-up de Sophia Antipolis : Bioceanor ! Avec Aquareal, sa solution de station météo sous-marine connectée et dopée aux dernières technologies de l'IoT, du Big Data et du Machine Learning, Bioceanor (BIOlogie for OCEAN with sensOR) a remporté le Grand Prix Tech4Islands Awards 2019 dans la catégorie "Economie Bleue". Fin août, elle avait été retenue parmi les six finalistes de ce premier Tech4Islands Awards lancé à l'occasion du Digital Festival Tahiti (plus de soixante candidatures internationales avaient été reçues).

Lundi 16 septembre, le jury du concours s'était réuni en visioconférence avec la Station F. A la suite d'un grand oral auquel participaient les six finalistes, il a désigné à l'unanimité Bioceanor comme vainqueur de ce premier Grand Prix. Jeune pousse de Tahiti, LeedBees technologies était quand a elle déclarée lauréate du Prix Spécial Outre-mer 2019 dans la catégorie "économie circulaire". Ces deux prix seront remis lors du Digital Festival Tahiti qui se tiendra du 16 au 19 octobre à la Présidence de la Polynésie française.

En tant que vainqueur du Grand Prix, Bioceanor, fondée par Charlotte et Samuel Dupont, recevra 8.500 € et ainsi qu'une invitation au Digital Festival Tahiti. Elle y disposera d’un espace d’exposition, bénéficiera de rendez-vous avec des institutionnels et dirigeants des entreprises et groupes locaux. Elle aura accès à un espace d’exposition au Festival FUTUR.E.S 2020 à Paris, tandis que dans le panier cadeau, figurent également une masterclass et un mentoring par Korelya Capital, le fonds d’investissement créé par Fleur Pellerin. 

A noter que sa solution Aquareal est déjà opérationnelle en Polynésie pour la surveillance de la barrière de corail. Ce qui explique par ailleurs sa participation dans ce concours aux antipodes de la technopole. Cette station météo sous-marine est capable de mesurer en temps réel et par prédiction la pollution de l’eau. Bioceanor, autre signe de reconnaissance, est également en France métropolitaine, lauréate 2019  du prestigieux concours i-Lab.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011