ShareThis

Start-up étudiante : NissActive à Grasse, lauréate de Oui à l’industrie

Installée à InnovaGrasse, NissActive créée en octobre 2017 par Hortense Plainfossé en deuxième année de doctorat à l’Institut de Chimie de Nice, a remporté le second prix du concours Oui à l’industrie organisé par l’Institut de la Réindustrialisation en partenariat avec Cisco. La société, qui développe des ingrédients cosmétiques innovants à partir de matières premières naturelles d’origine méditerranéenne attaque la phase de commercialisation d'ici fin 2018.

Une nouvelle distinction pour la jeune start-up (elle est née en octobre 2017) NissActive à InnovaGrasse. Après avoir gagné le 1er prix lors du concours Création d’Entreprise et Insertion Professionnelle de la Fondation Unice/UCA en décembre 2017, elle vient de remporter le second prix du concours Oui à l’industrie organisé par l’Institut de la Réindustrialisation en partenariat avec Cisco et le soutien d’IESF et du groupe AEF. Ce prix lui a été remis à l’occasion de la Semaine de l’Industrie, fin mars à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. Créé en 2015, il vise à récompenser des projets innovants et performants ayant permis un essor industriel, menés par des étudiants au sein d’une entreprise.

NissActive répond bien aux critères de ce prix. Elle a été créée par Hortense Plainfossé, ingénieur chimiste diplômée de l’ENSIACET et titulaire d’un Master 2 Recherche en Génie des Procédés et de l’Environnement de l’Université Paul Sabatier, actuellement en deuxième année de doctorat à l’Institut de Chimie de Nice (Université Nice Sophia Antipolis). Le domaine d'activité ? Elle propose aux sociétés de formulation des ingrédients cosmétiques innovants développés à partir de matières premières naturelles d’origine méditerranéenne.

Implantée au sein de la pépinière InnovaGrasse, NissActive bénéficie ainsi d’une situation privilégiée au cœur des domaines de la parfumerie, de la cosmétique et des extraits naturels. L'ADN du Pays de Grasse. Elle est soutenue par les Laboratoires JYTA et jouit de son partenariat avec la recherche publique, et notamment avec les laboratoires de recherche de l’ICN et du Master FOQUAL.

Dans une vidéo de présentation, Hortense Plainfossé explique développer des principes actifs qui répondent aux besoins des consommateurs et aux nouvelles tendances du marché, notamment dans les domaines de l'anti-pollution, de la réparation cutanée et de l'anti lumière bleue. Ainsi, deux ingrédients cosmétiques naturels anti-âge vont être commercialisés d’ici fin 2018. Un troisième, sur la réparation cutanée, fait l’objet d’un brevet. Une start-up à suivre! 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011