ShareThis

Thales Alenia Space : Göktürk-1 sur le départ pour Ankara

Avec Göktürk-1 réalisé pour le compte du ministère de la défense de la Turquie, le constructeur cannois sera le premier industriel à avoir construit un satellite d’observation optique haute résolution à l’export ainsi qu’un centre d’intégration et de tests clé en main.

Un nouveau satellite en partance pour Thales Alenia Space. Le constructeur cannois, Telespazio et SSM (secrétariat d’Etat turc aux industries de défense) ont annoncé en fin de semaine dernière que le satellite d’observation Göktürk-1, pour le compte du ministère de la défense de la Turquie, avait été expédié pour rejoindre le centre d’Assemblage, d’Intégration et de Tests d’Ankara, où il commencera la campagne de tests environnementaux. Le contrat initial avait été signé entre Telespazio, maitre d’œuvre, et le ministère de la défense turc.

Le contrat global comprend un satellite d’observation de la Terre doté d’un instrument optique haute résolution, un centre d’intégration et d’essais pour les satellites construit en Turquie, et l’ensemble du segment sol du système, qui assurera le suivi des opérations en orbite, l’acquisition des données et leur traitement. Les partenaires industriels locaux incluent Tai A.S., Aselsan A.S., Tübitak UEKAE, Roketsan A.S. et TR Tecnoloji.

Thales Alenia Space est responsable de la construction du satellite et du développement du centre d’intégration et d’essais en Turquie. Outre la fourniture du segment sol, Telespazio assurera les services durant les phases de lancement, de mise sur orbite et d’essais du satellite. L’industrie turque a été impliquée dans la conception et le développement du système, fournissant également certains composants du système Göktürk-1. Les partenaires locaux ont ainsi participé à la construction de la station de réception des données et du centre d’intégration de satellites, ainsi qu’à la réalisation des systèmes de planification de mission et des processeurs de traitement des données.

Dérivé de la plateforme Proteus développée par Thales Alenia Space, le satellite Göktürk-1 comprend un instrument optique haute résolution, basé sur l’héritage de la société dans ce domaine de compétence. Le satellite est à présent assemblé et intégré. Il a été expédié vers le nouveau centre d’intégration et de tests à Ankara, pensé et conçu pour pouvoir intégrer à la fois plusieurs satellites de télécommunication et d’observation.

Thales Alenia Space, dans le cadre du contrat Göktürk-1 avec Telespazio, sera la première entreprise dans l'industrie de l'espace à fournir un centre d’intégration et de tests clé en main. Les salles blanches classe 100,000 s’étendant sur plus de 3.000m2, abriteront tous les équipements de dernière génération nécessaires pour l'intégration et les essais des satellites. Les salles comprendront un pot vibrant, une chambre acoustique de 950 m3, une caisson vide thermique de plus de 350 m3, une CATR (Compact Antenna Test Range) et des équipements pour le déploiement de panneaux solaires et des antennes. Seront disponibles également des équipements pour tester les propriétés physiques du satellite (masse, centrage, inertie) et la compatibilité électromagnétique.

Jean-Loïc Galle, le Pdg a aussi souligné que "Thales Alenia Space sera le premier industriel à avoir construit un satellite d’observation optique haute résolution à l’export ainsi qu’un centre d’intégration et de tests clé en main. Ce jalon important représente un nouveau succès pour la Space Alliance et fait de Thales Alenia Space le partenaire industriel naturel pour accompagner les grands pays dans le développement de leur plan spatial."


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011