ShareThis

Thales Alenia Space : l'exploration des lunes glacées de Jupiter

Le constructeur cannois de satellites réalisera le radar RIME (Radar sounder for Icy Moons Exploration) qui sera à bord de la mission JUICE (JUpiter Icy moons Explorer). Pour Thales Alenia Space, après la grande mission Cassini-Huygens sur Saturne, une nouvelle aventure spatiale au long cours qui démarre sur Jupiter à la recherche des conditions propices à l'émergence de la vie.

Après sa participation à la grande mission Cassini-Huygens sur Saturne, une nouvelle aventure spatiale au long cours démarre pour le constructeur cannois Thales Alenia Space pour l’exploration des lunes glacées de Jupiter et des conditions propices à l’émergence de la vie. La société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%), a été en effet choisie par l'Agence Spatiale Italienne (ASI) pour développer un radar dénommé RIME (Radar sounder for Icy Moons Exploration) dans le cadre de la mission d’exploration JUICE (JUpiter Icy moons Explorer), une mission qui s'inscrit elle-même dans le programme de l'Agence Spatiale Européenne "Vision cosmique 2015- 2025".

Prévue pour un lancement en 2022 et une arrivée attendue en 2029, la mission JUICE est conçue pour étudier le système jovien et plus spécifiquement ses lunes glacées, Ganymède, Callisto et Europe. En tant qu’archétype des planètes géantes du Système solaire, Jupiter et ses lunes sont capitales pour mieux cerner les conditions nécessaires à l'apparition de la vie.

De plus, en explorant les satellites de Jupiter - dont trois sont supposés abriter des océans internes – il devient possible de mieux appréhender l'habitabilité des mondes glacés. JUICE observera ainsi de manière détaillée Jupiter et son système lunaire, avec un accent particulier sur Ganymède en tant que corps planétaire et habitat  potentiel. Les études associées d'Europe et de Callisto permettront de fournir une image complète de ces lunes.

Dans ce programme, Thales Alenia Space est responsable du développement, de la conception et des tests de RIME, un des dix instruments à bord du satellite JUICE. Cet instrument radar est considéré comme majeur pour le succès de la mission, grâce à sa capacité à identifier et à dresser directement la carte de la structure interne des couches de glace.

RIME travaillera à la fréquence centrale de 9 MHz et utilisera une antenne de 16 mètres, fournie par Space Tech GmbH sous contrat avec Airbus Defence and Space, pour pénétrer la glace jusqu’à 9 km de profondeur avec une résolution verticale allant jusqu’à 30 mètres dans la glace et incluant la structure de la sous-surface des océans de Ganymède, Callisto et Europe. Le développement du radar RIME est financé par l’ASI, en partenariat avec l'Université de Trento en charge des aspects scientifiques. RIME intègre également une contribution de la NASA.

Pour Thales Alenia Space, ce contrat reflète son leadership mondial dans la conception de solutions radar, y compris pour des missions d'exploration spatiales, telle que la mission à succès Cassini dédiée à Saturne et ses lunes, récemment achevée. La mission JUICE permet également à TAS d’une part de maintenir et étendre son partenariat stratégique avec la NASA (il a débuté avec le radar SHARAD pour la sonde MRO du Jet Propulsion Laboratory), et d’autre part de renforcer sa relation avec l’ESA, après avoir fourni le radar MARSIS pour la sonde Mars Express. 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011