ShareThis

Université Côte d’Azur : parée pour l’excellence

Pour gagner en cohérence, renforcer leur notoriété et maximiser leur chance d’être retenus comme Initiatives d’Excellence dans le cadre du programme Investissements d’Avenir, les établissements de recherche azuréens viennent de se regrouper pour constituer l’Université Côte d’Azur. Rencontre avec la Présidente de l’Université Nice Sophia Antipolis a présenté hier les principaux objectifs de l’UCA qui fait désormais partie des 25 grandes universités françaises.

Frédérique Vidal évoque notamment les raisons qui ont incité notamment l’Université Nice Sophia Antipolis, l’Observatoire de la Côte d’Azur, le CNRS, L’Inria et deux business school : Skema et l’Edhec,  à se réunir au sein de l’Université Côte d’Azur. Elle nous parle également du projet JEDI avec lequel l’UCA compte bien être sélectionnée pour bénéficier d’importantes subventions permettant d’engager des formations innovantes répondant aux attentes du territoire.

 

Tous les établissements de recherche de la Côte d’Azur ayant un rayonnement international viennent de se regrouper en créant l’Université Côte d’Azur dont les membres fondateurs sont l’Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS, l’Observatoire de la Côte d’Azur, l’Inria et le CHU Nice, mais également deux Business School prestigieuses, SKEMA et l’EDHEC, ainsi qu’un collège d’Ecoles d’Art et de Design. Un groupement avec une gouvernance extrêmement simple et réactive car tous ces acteurs travaillaient depuis 2 ans et demi sur un projet de regroupement permettant de renforcer la notoriété de la recherche azuréenne. Tout en conservant leur autonomie, ces organismes communiqueront désormais sous la bannière Université Côte d’Azur, ce qui permettra d’augmenter la visibilité scientifique du territoire et gagner par exemple de nombreuses places dans les classements internationaux comme celui de Shanghai.

Prêt pour la Guerre des étoiles académiques

Cette union maximise également les chances de l’Université Côte d’Azur d’être retenue comme Initiatives d’Excellence dans le cadre des Investissements d’Avenir, avec à la clé un financement de 10 à 15 millions d’euros/an. Clin d’œil à cette Guerre académique des étoiles qui s’annonce, l’UCA a déposé un projet dont le nom de code est JEDI (Joint, Excellent and Dynamic Initiative). Un projet, articulé autour de 5 Académies d’Excellence, qui s’inscrit en complémentarité avec les attentes du territoire avec 3 centres de référence : la santé, le bien-être et le vieillissement ; le territoire intelligent, la prévention et la gestion des risques ; ainsi que le défi du numérique. Face à des concurrents de taille plus importante, le projet de l’Université Côte d’Azur ne figure pas forcément parmi les favoris, mais le Directeur du projet, Jean-Marc Gambaudo, qui devrait prendre la Présidence de l’UCA, est persuadé qu’il possède de réelles chances de succès.

 Légende photos :

- Frédérique Vidal présentant la toute nouvelle Université Côte d’Azur, entourée par Jean-Marc Gambaudo, Directeur du projet UCA IDEX,  et Stéphane Ngo Mai, Vice-Président de l’Université Nice Sophia Antipolis délégué à la stratégie et au développement

- Jean-Marc Gambaudo, Directeur du projet IDEX JEDI, qui devrait prendre la Présidence de l’Université Côte d’Azur.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011