ShareThis

Projet Vauban 21 : il vise à faire d'Antibes la capitale du yachting!

Avec le projet Vauban 21 et la délégation de service public accordée à la CCI Nice Côte d'Azur et ses partenaires, c'est un nouveau départ que prend aujourd'hui le premier port d'Europe de plaisance. L'objectif est d'en faire en 10 ans la référence méditerranéenne des ports du 3ème millénaire et la capitale du yachting en synergie notamment avec Sophia Antipolis. Quelque 135 M€ seront investis pour remettre à niveau son infrastructure portuaire et son modèle de performance globale.

"Faire du Port Vauban la référence méditerranéenne des ports du 3ème millénaire et un lieu d’expérimentation des savoir-faire des entreprises de Sophia Antipolis et des Alpes-Maritimes": pour Jean-Pierre Savarino, le nouveau président de la CCI Nice Côte d'Azur, c'est l'objectif qui avait été mis en avant par la Chambre, dans sa candidature à la délégation de service public des deux ports d'Antibes. Une candidature couronnée de succès. Le conseil municipal d'Antibes, réuni samedi matin, a décidé d’attribuer à la CCI Nice Côte d’Azur et à ses partenaires du groupement Artémis (Caisse des dépôts et consignations, Caisse d’Epargne Côte d’Azur) la délégation de service public des ports Vauban et Gallice, respectivement pour les 25 et 15 prochaines années.

135 millions d'euros d'investissement pour le port Vauban

Si le projet du port Gallice s’inscrira dans l’excellence environnementale avec 16,5 M€ de travaux programmés, le port Vauban, premier port d'Europe pour la plaisance, connu internationalement par son Quai des milliardaires, porte de grandes ambitions et fera l'objet de 135 M€ d'investissements. Dans un "post" sur Linkedin, Franck Dosne, directeur des ports à la CCI NCA, donne quelques indications sur le projet Vauban 21 qui vise à redonner au port, "en 10 ans, sa puissance et son rayonnement de capitale du Yachting en remettant à niveau son infrastructure portuaire et son modèle de performance globale".

"Le projet comprend donc deux phases distinctes, inscrites dans un continuum d’actions et d’aménagements pour le Port", note Franck Dosne :

  • "la première phase prioritaire est de remettre à niveau les ressources et l’organisation du service, avec, dès le début, des apports nouveaux sur le Port (gestion fonctionnelle des emplacements, des avitaillements, de la maintenance technique, des incidents, de la sécurité, des flux entrants/sortants, des données environnementales, du domaine, etc.), pour ses clients (outils de relation client, services de contact et de réclamation, contrats, dispositifs technologiques…), à destination de l’écosystème (promotion touristique, gestion des réservations, observation économique , relations entreprises…).
  • la deuxième phase vise un programme d’aménagements ambitieux de 135 millions d’euros, de nature à inscrire durablement Vauban dans son écosystème et à le faire basculer dans le 3ème millénaire."

Nouveau Yacht Club, Campus et technopole du yachting...

Ce plan d’investissements inclut de nouvelles capitaineries, la requalification des aires de carénage, le confortement des remparts, la création d’un Yacht Club avec un restaurant luxueux, la restructuration de l’offre de stationnement (600 places), la promenade paysagère de plus de 7km, les aménagements du Fort Carré. L'idée générale est de faire un "port à vivre", entièrement connecté, avec moins de voitures et une priorité aux activités et à l'animation en s'appuyant sur un écosystème performant regroupant tous les acteurs du yachting.

Est envisagée aussi la construction d'un Campus du Yachting qui intégrerait des plateformes de formation, de recherche et de services, tandis que sera favorisée l’émergence d’une "Technopole du Yachting" à travers des interconnexions entre tissu maritime et portuaire, et tout particulièrement la technopole de Sophia-Antipolis qui pourra trouver dans Vauban un terrain d’innovation naturel. Cette nouvelle aventure pour Vauban et Gallice commence aujourd'hui et pourra se faire en synergie de moyens avec les quatre autres ports azuréens que gère la CCI, à savoir Cannes, Nice, Golfe-Juan et Villefranche Darse.


Le plan du Port Vauban, plus grand port européen de plaisance avec 1.642 anneaux, dont 19 pour la très grande plaisance avec le Quai des milliardaires. Le port Gallice, quant à lui, propose 486 anneaux.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011